Club Setter pointer

Editorial

Après une fin de saison chargée en résultats, où Toufik des Pics Luchonnais s’adjugeait le Championnat d’Europe de montagne Setter ainsi que celui sur bécasses, l’an nouveau fût encore plus radieux. Notre équipe gagnait, grâce à une excellente prestation d’ensemble, la Coupe d’Europe de Grande Quète, compétition majeure au niveau européen. Il y avait déjà plusieurs années que cette dernière nous échappait de justesse, mais celle de cette année a pris le chemin de la Suisse, malgré la présence de 14 équipes nationales. Plus éclatant encore, restera le fait que sur les cinq chiens au classement final, quatre chiens sont suisses ; chose encore plus remarquable si l’on relève que depuis soixante ans que cette manifestation existe, c’est la première fois que cela arrive.

Voici les quatre magnifiques:

Lord del Zagnis – Éleveur: Zagnis – Prop.: C. Pedrazzetti – Cond.: Simeons

Kos del Zagnis – Éleveur: Zagnis – Prop.: F. Rosselli – Cond.: Simeons

Dum di Loro Piceno – Éleveur: Pacioni – Prop.: P. Canonica – Cond.: Dotti

Emilia Montale Rangone – Éleveur: Ferrari – Prop.: S. et D. Staubli – Cond.: Girandola

Un remerciement particulier aux éleveurs, propriétaires et conducteurs de ces chiens.

A peine deux jours plus tard, Lord del Zagnis gagnait le Championnat d’Europe de Grande Quète pour Setters Anglais et après avoir gagné le barrage était proclamé «Champion d’Europe». Je vous garantis que cette semaine fût riche en émotions, même pour ceux qui depuis beaucoup d’années suivent ces manifestations, joies partagées entre les quelques suisses présents. Si je pense que nous étions la nation la plus petite et que nous nous confrontions à des nations telles que l’Italie, la France, etc., cette satisfaction est encore plus grande. En plus, un excellent résultat est venu de nos épreuves de Baldenheim et Auenheim, où malgré un bon nombre de chiens étrangers, les chiens suisses ont à nouveau obtenus de bons classements. Rappelons nous que ces concours sont une des rares occasions de nous confronter à la concurrence provenant des pays qui nous entourent. Je dois malheureusement constater que certains d’entre nous préfèrent renoncer à participer à nos concours pour ensuite engager leurs chiens dans des épreuves où il est plus aisé de classer, et je leur rappelle qu’en agissant, de sorte, ils privilégient la recherche de «classements de peu de valeur» au détriment de la vraie cynophilie et par la même de la cynologie.

Comme vous le savez, lors de notre dernière assemblée générale la décision a été prise de ne publier désormais plus qu’une seule revue par année. Ainsi un numéro unique sortira vers la fin janvier de chaque année. Pour obtenir des informations pendant l’année, veuillez consulter notre site internet www.setter-pointer.ch.

Certain de vous retrouver bientôt au tour de quelques rings d’exposition ou sur les terrains, je vous souhaite à tous ainsi qu’à vos chiens une fin de saison riche en résultats.
Roberto Pedrazzetti